Vous êtes ici

Entreprises : comment s’engager pour une cause ? L’exemple de Giving Tuesday

Grenoble Ecole de Management se mobilise pour Giving Tuesday
Publié le
23 Novembre 2018

Lancer une campagne de collecte. Tisser un partenariat avec une association. Vendre des produits solidaires, ou encore, abonder un don… En réponse au Black Friday, Giving Tuesday recentre les dépenses sur l’humain et encourage les initiatives philanthropiques dans le monde. Pour la première fois, Grenoble Ecole de Management est partie prenante.

Célébrer, fédérer et encourager le don et la philanthropie dans plus de 100 pays... Giving Tuesday se pose en réaction au Black Friday, et au Cyber Monday pour le e-business, ces vastes opérations commerciales promotionnelles. Apparu Outre-Atlantique en 2012, à l’initiative de l’équipe de Belfer Center for Innovation & Social Impact du 92Y, Giving Tuesday est célébré le mardi suivant Thanksgiving. En 2018, ce sera le mardi 27 novembre.

En France, #GivingTuesdayfr, journée de la générosité, est lancée pour la première fois, en 2018, par un collectif d’organisations regroupant des associations, des fondations, des entreprises, des institutions et des individus.

Chacun, à sa mesure, peut donc mener une action philanthropique. Cela peut prendre la forme d’une collecte de denrées alimentaires ou de produits de soin, une vente de gâteaux pour soutenir un projet, ou la mise en place d’un "matching gift" (abondement).

Des actions pragmatiques, souvent efficaces

La collecte

Il y a plusieurs façons de faire un don pour une association. L’entreprise peut reverser une partie des bénéfices de la journée. Elle peut également faire un don de produits et de matériel, selon son secteur d’activité. C’est ainsi que l’entreprise de literie américaine Casper a donné 100 oreillers et 100 draps à l’association International Rescue Committee pour les familles de réfugiés. L’entreprise a également décidé pour la journée de Giving Tuesday, de donner des matelas, des oreillers et des draps à cinq casernes de pompiers à New York, pour leur assurer un meilleur confort pendant leur sommeil. 

Impliquer clients et collaborateurs

Encourager la collaboration des clients et des employés, au travers d’actions solidaires peut être bénéfique pour eux et pour les projets que vous soutenez.

Don de RTT

Depuis 2014, la loi Mathys permet aux employés de donner des ebcartjours de RTT à des collègues dont leur enfant serait gravement malade. En agissant ainsi, les parents peuvent être présents pour leur enfant à l’hôpital et ne pas remettre leur travail en question. Une belle manière d’encourager la solidarité entre vos employés ! 

Quand l’entreprise abonde des dons

Le "matching gift" est une pratique qui permet à l’entreprise de s’engager pour un projet qui dépasse ses objectifs économiques et de répondre aux nouvelles attentes. Il permet à l’association ou la Fondation de disposer d’une incitation supplémentaire pour motiver ses donateurs. C’est ce dispositif que le DOMPLUS Groupe a choisi pour accompagner le programme Datasperger. (Voir encadré).

Quand l’entreprise devient un point de collecte

Simple à mettre en place, vous pouvez créer un espace au sein de votre entreprise qui sera dédié au don, grâce à une tirelire ou à un point de collecte pour de la nourriture, des vêtements, etc. 

Organisation d’un concours ou d’un tirage au sort sur les réseaux sociaux

Pour réussir à impliquer les clients, les employés et en même temps à accroître la visibilité du mouvement Giving Tuesday sur les réseaux sociaux, vous pouvez organiser un concours à des fins sociales.

Diffuser l’information sur les réseaux sociaux et sur votre site internet

Durant la période de Giving Tuesday, informez vos clients et vos employés sur le mouvement, ce qu’ils peuvent faire et son importance à l’international.

Je fais un don

GEM se mobilise aussi pour Giving Tuesday.

Le mardi 27 novembre, Grenoble Ecole de Management, sous la houlette de sa Fondation GEM School for Business and for Society, se mobilise autour du projet de formation Datasperger, inédit en France, qui sera auguré à GEM en janvier 2019.

Céline Morel, déléguée générale de la Fondation GEM School for Business and For Society en rappelle les principaux enjeux : « 900 000 postes sont à pourvoir en Big Data d’ici à 2020. 74% à 86 % des personnes Aspergers ne travaillent pas, ou occupent un poste sous-évalué au regard de leurs compétences. GEM déploie en avant-première un cursus adapté aux besoins et aux potentialités des étudiants, atteints du syndrome Asperger. »

  • Une formation de six mois,
  • Des cours techniques à distance, assurés par des enseignants de Grenoble INP,  partenaire de GEM,
  • Un coaching en habilité sociale en présentiel à GEM,
  • Une préparation à la recherche d'emploi et la prise de poste,
  • La formation des équipes qui accueilleront l'étudiant en entreprise.

Grâce au soutien des entreprises, communautés, fondations, partenaires publics…  Grenoble Ecole de Management pourra donc accueillir et former des personnes atteintes du syndrome Asperger, et favoriser une insertion professionnelle pérenne. Ce projet est porté en coordination avec le C3R (centre expert de réhabilitation psychosociale), et le Centre Hospitalier Alpes Isère. Il évaluera sur plusieurs années l’insertion professionnelle des étudiants, certifiés par le programme. 15 à 20 étudiants devraient intégrer la première promotion 2019, à GEM.

Comment contribuer à Datasperger ?

Le coût complet de la formation par étudiant est estimé à 20 000 €. Grenoble Ecole de Management investit 25 % du montant et les étudiants règlent 5 000 € (ils ont accès à des aides). L’objectif de la collecte est fixé à 10 000 €.

Avec votre don, vous participez au financement de l'équivalent d'une scolarité. DOM PLUS (société de services dans le domaine du « care », dont un siège social est à Eybens (38)  ) s'associe à votre don en versant 1 euro pour chaque euro collecté.
Des mécènes soutiennent d’ores et déjà le programme. Parmi ceux-ci, Modis, (filiale de The Adecco group et leader mondial du conseil en services numériques, ingénierie et sciences de la vie) est la parrain de Datasperger.

Pour participer

Cela pourrait vous intéresser