Vous êtes ici

Quel process d’innovation favoriser pour éviter les échecs ?

David Gotteland est professeur de marketing à Grenoble Ecole de Management
Publié le
14 Juin 2018

Innover est un impératif pour la survie des entreprises. Cependant, trois études référentes (1) , publiées par la Product Development and Management Association, relèvent que seules 15 % des innovations sont des succès financiers et commerciaux. 85 % sont donc des échecs. Comment sécuriser le processus d’innovation, dès l’origine, et réduire ainsi la probabilité d’échec ?

Spécialiste du marketing, David Gotteland est enseignant-chercheur à Grenoble Ecole de Management. Il analyse pour nous des travaux de recherche structurants qui permettent aujourd’hui de fiabiliser le processus d’innovation.

Parmi les étapes clés du processus d’innovation, la plus difficile à sécuriser est sans doute la toute première : la production de nouvelles idées de produits ou de services. Elle est très régulièrement qualifiée de « fuzzy front-end » du processus d’innovation. D’où l’impératif de disposer de méthodes de créativité permettant, dès le tout début du processus d’innovation, de générer de « bonnes » opportunités d’innovation. C’est-à-dire, des idées de nouveaux produits ou services qui s’avèreront être à la fois utiles et originales pour l’utilisateur final.

Méthodes de créativité libres ou structurées ?

Les méthodes de créativité sont surabondantes. La recherche académique a permis de les classifier en deux familles (Toubia, 2006).

Les méthodes de créativité dites « libres », comme le « brainstorming ».

Elles reposent sur le principe qu’un individu sera d’autant plus créatif qu’il n’est pas contraint dans son processus créatif.

Les méthodes de créativité dites « structurées ».

Elles reposent, au contraire, sur le principe que la créativité d’un individu peut être stimulée par l’application systématique de principes et de processus très structurés. Ce à quoi nous allons nous intéresser…
Parmi les méthodes structurées, la méthode des « schèmes fondamentaux » offre des preuves de performance scientifiquement établies. Il a en effet été montré que, bien utilisée, elle permet d’augmenter de 15 % l’originalité et l’utilité perçue des idées de nouveaux produits ou de nouveaux services (Goldenberg, Mazursky et Solomon, 1999).

Quelle mise en œuvre ?

La méthode des schèmes fondamentaux se compose de deux étapes. Dans un premier temps, l’offre – un produit ou un service – est décomposée en composants internes (qui sont sous le contrôle du fabricant) et externes (hors du contrôle du fabricant), et en attributs (qui sont des caractéristiques des composants).

Par exemple, un fer à repasser est composé d’une semelle, d’une poignée, d’un réservoir… (composants internes), mais, sans linge, sans utilisateur, sans table à repasser… (composants externes), un fer à repasser n’est pas véritablement un fer à repasser, en tout cas, pas du point de vue de l’utilisateur final. 
Dans un deuxième temps, l’offre ainsi décomposée est alors recomposée de manière originale, ce qui permet alors de générer de nouvelles idées de produits ou services.

Il existe cinq manières génériques de procéder :

  • En créant de nouveaux liens entre deux composants, lorsqu’ils ne sont pas encore liés dans la version existante de l’offre. Il serait par exemple possible d’imaginer un fer à repasser où la main de l’utilisateur (composant externe) soit liée à la semelle du fer à repasser (composant interne), devenant ainsi un « gant à repasser ».
  • En créant de nouveaux liens entre deux attributs. Il serait possible d’imaginer un fer à repasser où la taille de la semelle (composant interne) soit liée à la taille du linge (composant externe) : un fer à repasser dont la taille de la semelle s’adapterait au linge (ce n’est pas tout à fait la même chose de repasser des draps ou une cravate...).
  • En supprimant un composant : un fer à repasser sans poignée, qui serait un « robot » à repasser.
  • En remplaçant un composant : un fer à repasser où la semelle serait remplacée par un cintre, par une armoire, par la table à repasser…
  • En divisant un composant : un fer à repasser, où la semelle serait divisée en deux : une petite semelle pour le petit linge, une grande semelle pour le plus grand linge.

C’est ainsi que la méthode des schèmes fondamentaux permet de fiabiliser le processus d’innovation, dès l’étape de génération d’opportunités d’innovation. Pour faciliter l’appropriation de cette approche et la rendre très opérationnelle, Grenoble Ecole de Management a conçu et a développé le jeu sérieux Creanov©. Ce jeu de plateau, ludique et accessible sans formation préalable, a reçu le Prix CIDEGEF-FNEGE de l'Innovation Pédagogique (2018). Il est désormais disponible à la vente.

(1) Références bibliographiques

Barczak, G., Griffin, A. & Kahn, K.B., 2009. PERSPECTIVE: Trends and Drivers of Success in NPD Practices: Results of the 2003 PDMA Best Practices Study. Journal of Product Innovation Management, 26(1), pp.3–23.

Goldenberg, J., Mazursky, D., & Solomon, S., 1999. Toward Identifying the Inventive Templates of New Products: A Channeled Ideation Approach. Journal of Marketing Research, 36(2), pp.200–210.

Toubia, O., 2006. Idea Generation, Creativity, and Incentives. Marketing Science, 25(5), pp.411–425.

Cela pourrait vous intéresser

  • 2020 MIT GSW: Entrepreneurship & Social Impact
    Publié le 23 Janvier 2020

    MIT GSW 2020 : Entrepreneuriat & Société durable

    Les 23 et 24 mars prochains, Grenoble Ecole de Management (GEM) co-organisera l’édition 2020 du MIT Global Startup Workshop (MIT GSW). L’évènement offre une opportunité unique de développement pour l’écosystème grenoblois et pour la promotion d’une...

  • Service Freemium : lorsque la qualité fait la différence
    Publié le 20 Janvier 2020

    Service Freemium : lorsque la qualité fait la différence

    Des recherches récentes soulignent l’importance de la perception des consommateurs dans le succès d’une stratégie de service « Freemium » (gratuit + premium).

  • batiment GEM Labs
    Publié le 17 Janvier 2020

    Grenoble Ecole de Management inaugure son nouveau bâtiment GEM Labs

    Le 16 janvier, Grenoble Ecole de Management (GEM) a inauguré officiellement son nouveau bâtiment GEM Labs de 5000 m2 en plein cœur de la Presqu’île Scientifique de Grenoble. Lieu unique en France de co-innovation préfigurant l’Ecole du Futur, cette...

  • Le dilemme des achats responsables à Noël
    Publié le 16 Décembre 2019

    Achats responsables : le dilemme de Noël

    A Noël, quels sont les arbitrages entre une consommation responsable et l’offre pléthorique de biens de consommation ? Le point avec Aurélie Merle, professeure associée de marketing à Grenoble Ecole de Management

  • GEM ouvre une filière Innovation for Sustainability Transition
    Publié le 08 Novembre 2019

    Enjeux sociétaux : ouverture d'une filière Innovation for Sustainability Transition

    Grenoble Ecole de Management poursuit sa mobilisation pour un changement de société. Dans cette logique, l’Ecole vient d’ouvrir une filière « Innovation for Sustainability Transition » avec 28 étudiants. Le but : former les futurs leaders pour...

  • Energie. La régulation des prix décourage la concurrence
    Publié le 20 Octobre 2019

    Energie : la régulation des prix décourage la concurrence

    En Europe, l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence suscite majoritairement l’inertie du côté des clients. C’est le cas en France, en Espagne, en Pologne et en Roumanie. Alors même que le jeu de la concurrence opère dans d’autres nations...

  • Publié le 17 Septembre 2019

    Vidéo : Qu’est ce qui cloche dans notre modèle d’innovation ?

    Sylvie Blanco, Enseignant-Chercheur au Département Management et Technologie et Directrice Exécutif de l’innovation à Grenoble Ecole de Management a été reçue par Xerfi Canal pour en débattre.

  • Des catalogues digitaux enrichis… Pour quoi faire ?
    Publié le 16 Septembre 2019

    Des catalogues digitaux enrichis… Pour quoi faire ?

    Les catalogues digitaux enrichis font une promesse : celle d’apporter une expérience unique aux consommateurs. Mais, en réalité, qu’en est-il ? Le sujet a fait l’objet de plusieurs recherches empiriques, conduites en France et en Belgique à partir...

  • La recherche prospective : épicentre de l’innovation
    Publié le 16 Juillet 2019

    La recherche prospective : épicentre de l’innovation

    L’innovation est un facteur clé de réussite pour les entreprises, en particulier dans les secteurs dynamiques comme l’industrie des hautes technologies. De fait, les projets d’innovation sont au cœur de leurs stratégies de développement. Si ces...

  • L’Art peut-il avoir une influence positive sur la perception d’une marque, d’un produit ou d’un service
    Publié le 16 Juillet 2019

    Quand l’Art s’expose et nourrit la recherche

    L’Art peut-il avoir une influence positive sur la perception d’une marque, d’un produit ou d’un service ? Deux enseignantes-chercheuses de Grenoble Ecole de Management ont apporté des éléments de réponse, présentés en mai 2019 lors du colloque...

  • Le TIM Lab prototype l’innovation des entreprises
    Publié le 15 Juillet 2019

    Le TIM Lab prototype l’innovation des entreprises

    Apprendre, s’entrainer à explorer une problématique d’innovation ou d’amélioration, s’ouvrir à une opportunité de business, favoriser la créativité en entreprise et le prototypage d’une nouvelle offre de solutions… Telle est la vocation du TIM Lab...

  • Quand la réalité virtuelle entre dans le bloc opératoire
    Publié le 17 Juin 2019

    Quand la réalité virtuelle entre dans le bloc opératoire

    Grenoble Ecole de Management a entrepris une collaboration dans le but de dispenser un nouveau programme de formation virtuelle, focalisé sur la prévention des infections dans le bloc chirurgical. La réalité virtuelle (VR) est prometteuse dans le...

  • L’art s’expose à GEM et devient un terrain de recherche
    Publié le 23 Mai 2019

    L’art s’expose à GEM et devient un terrain de recherche

    Grenoble Ecole de Management expose pendant plusieurs mois une œuvre textile majestueuse de l’artiste grenobloise Patricia Pinzuti-Gintz dans son hall. Objectif : faire entrer l’Art à l’Ecole, proposer un terrain d’études à deux chercheuses en...

  • Comment réhabiliter les sens dans un environnement numérique ?
    Publié le 20 Mai 2019

    Comment réhabiliter les sens dans un environnement numérique ?

    Jeux d’éclairage et de lumière, parfums et musique d’ambiance… Les années 1990 ont été caractérisées par l’intégration d’éléments sensoriels dans les espaces de vente physiques. Avec l’essor d’Internet, la consommation s’est déplacée vers les...

  • Quels sens dans le numérique ? Les méthodes pour réinventer le marketing sensoriel en contexte digital
    Publié le 09 Avril 2019

    Guide : marketing sensoriel et numérique

    Grenoble Ecole de Management, via sa chaire «Talents de la transformation digitale» publie un guide qui permettra aux professionnels du marketing de reconsidérer la question des sens dans un environnement numérique. Musique, odeurs, éclairages...

  • AACSB : GEM ré-accréditée pour 6 ans
    Publié le 04 Avril 2019

    AACSB : GEM ré-accréditée

    Après le renouvellement d’EQUIS en septembre 2018, Grenoble Ecole de Management a obtenu le renouvellement de son accréditation AACSB pour la durée maximale.

  • Publié le 04 Décembre 2018

    Serious game : 15 minutes par jour pour faire de l’innovation une routine

    Grenoble Ecole de Management (GEM) lance le serious game « 21 days, The Innovation Quest » à destination des entreprises et étudiants de l’enseignement supérieur. Le but : apprendre en 21 jours à innover avec des ressources limitées grâce à quelques...

  • Erno TORNIKOSKI is a Professor in Entrepreneurship at Grenoble Ecole de Management.
    Publié le 28 Septembre 2017

    Recherche : Entrepreneuriat, comment la technologie peut devenir un avantage concurrentiel

    Décideurs, chercheurs et entrepreneurs conviennent facilement que la R...

  • Adrien Barthel (GEM ESC 2010) crée un French Tech à Singapour
    Publié le 03 Juillet 2017

    Comment créer une French Tech à Singapour ?

    La communauté French Tech singapourienne mobilise 500 membres, des startupers, entrepreneurs, patrons de PME, dirigeants de divisions digitales asiatiques CAC40

  • Publié le 17 Juin 2017

    Nanovalor : Retour vers le futur

    14 applications ont été sélectionnées par GEM, en partenariat avec l’IRT Nanoelec. Objectif : former les étudiants, futurs managers, aux retombées de la technologie

  • Serious Game & innovation
    Publié le 23 Mai 2017

    Serious Game & innovation : Trouver les innovations possibles d'un produit en jouant

    Trouver deux tiers des innovations possibles dans une catégorie de produits ou services et de manière ludique : c'est ce que proposent deux professeurs de Grenoble Ecole de Management avec Creanov©. A destination des professeurs d'innovation et de...

  • Comment Starzik s’est imposé face aux GAFA
    Publié le 18 Mars 2017

    Pédagogie : Starzik témoigne de sa stratégie face aux géants du web

    Jérôme Giachino, fondateur de Starzik, a témoigné à Grenoble Ecole de Management d’une problématique d’innovation de rupture : la digitalisation et le téléchargement légal de la musique.

  • research on Contextual Television Advertising
    Publié le 28 Février 2017

    Recherche : Quelle efficacité pour la publicité contextuelle à la télévision ?

    Du fait de la digitalisation de leurs activités économiques et marketing, les entreprises se préoccupent de plus en plus de l’efficacité de leurs campagnes publicitaires. Le taux de conversion, mesuré comme le nombre de transactions en ligne par...

  • David Gotteland est professeur de marketing à Grenoble Ecole de Management
    Publié le 17 Novembre 2016

    Innovation de produits ou de services : j’adopte la vision 360 degrés

    David Gotteland à GEM : Adopter la vision 360 degrés pour innover, c’est générer des idées pertinentes de produits ou de services

  • Publié le 17 Novembre 2016

    Mobilité : comment Michelin innove

    Michelin innove dans son approche de services de la mobilité grâce à l’open innovation, au serious Game "Tech It ! " et avec les étudiants de GEM.

  • Publié le 04 Novembre 2016

    L’innovation intensive : une stratégie à bout de souffle

    Les déboires de Samsung montrent les limites de la stratégie de compétition par l’innovation intensive. Séverine Le Loarne préconise comme alternative la stratégie du SAV pour laisser le temps aux entreprises de lancer de vraies innovations.

  • research on logo makeover perception
    Publié le 18 Octobre 2016

    A nouveau logo, nouvelle image : comment réussir la transition ?

    En janvier 2014, Grenoble Ecole de Management affichait un nouveau logo, aux couleurs de ses performances et de ses orientations. Caroline Cuny et Marianela Fornerino, professeurs au département marketing à GEM, et Julien Grobert, ancien assistant...